Site officiel de la Royale Harmonie Fanfare de Froidmont
Société musicale fondée en 1872 et jumelée avec l'harmonie mutualiste de Beauvois-Fontaine en Cambrésis (F)
 
Page Facebook de la FanfareAccueilGalerieFAQRechercherPortailMembresS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 ...Tuba...

Aller en bas 
AuteurMessage
Benoît
Admin


Messages : 41
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 32

MessageSujet: ...Tuba...   Mer 21 Oct - 20:42



Le tuba est un instrument de musique appartenant à la famille des cuivres. Par la variété de ses tailles et formes différentes, il constitue une sous-famille des cuivres.

Le mot « tuba » provient du latin et désignait à l'époque romaine une grande trompette incurvée (tuba curva) utilisée dans le contexte militaire. Le terme générique « tuba » englobe aujourd'hui une grande diversité d'instruments distincts, dont les caractéristiques sont sensiblement différentes en fonction de paramètres liés à une facture instable depuis les débuts.

Le tuba est l'instrument le plus grave de la famille des cuivres, dont la tessiture varie en fonction de la longueur du tube. La sonorité varie en fonction de la géométrie globale, et notamment de la proportion de tube conique ou cylindrique par rapport à la longueur totale.

Pour modifier la hauteur des sons, comme sur les autres cuivres, le musicien (tubiste) agit sur divers paramètres : tension de l'appareil musculaire facial (zygomatique), quantité et vitesse de l'air expulsé, le tout en coordination avec les différentes combinaisons de doigtés. L'utilisation des 3, 4, 5, voire 6 pistons ou des systèmes rotatifs à palettes (de 3 à 6) permet de modifier la longueur du tube.

La tessiture dépend des possibilités de chaque tubiste.

La lecture des notes se fait le plus souvent en clé de fa pour les tubas basse et contrebasse, et parfois en clef de sol pour les tubas ténors (euphoniums). La lecture en clef de fa est la plus répandue dans l'enseignement du tuba basse et tuba contrebasse, correspondant aux sons réels de la tessiture grave. Néanmoins, l'utilisation de la clé de sol est la plus courante pour la plupart tubas dits « transpositeurs », tels que l'euphonium en si, le tuba contrebasse en fa ou le tuba contrebasse en si. Dans ce cas, la lecture en clé de sol est restée la plus courante, venant probablement d'une tradition populaire et d'une pratique aisée à aborder ces instruments où la fondamentale est déjà transposée.

Le tuba fait partie de l'orchestre symphonique, de l'orchestre d'harmonie et des diverses fanfares. Dans certaines partitions d'orchestre, l'utilisation du tuba a remplacé celle de l'ophicléide.

Il existe de nombreux modèles, dont parmi les plus gros, le soubassophone, un des plus populaires. Il a été conçu en l'honneur du compositeur de marches patriotiques américaines, John Philip Sousa. Sa forme circulaire permet au tubiste de l'enfiler autour de soi pour jouer en marchant. Le soubassophone se distingue de l'hélicon, originaire d'Europe centrale. La forme de ce dernier est sensiblement différente, même si le musicien peut également passer son corps à travers pour le porter et jouer en se déplaçant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfare-froidmont.kanak.fr
 
...Tuba...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TUBA SHOW 2
» National Tuba à Tours
» Le tuba
» Recherche tuba pour défilé
» Site sur le tuba....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♪Royale Harmonie Fanfare de Froidmont♪ :: Fanfare de Froidmont :: Parcours des différents pupitres-
Sauter vers: